Crédit photo : Mondoblog

Togo : les jeunes préfèrent-ils les Sex-friends aux relations amoureuses ?

De nos jours, pour beaucoup de jeunes Togolais peu importe leur provenance sociale, leur niveau de vie ou situation…,avoir une relation amoureuse sérieuse et stable, ressemble plus à un chemin de croix. Alors, ils choisissent de parcourir d’autres horizons à la recherche du bonheur.

C’est ainsi plus ou moins que naissent ces relations ‘‘Sex-friends’’ ou ‘‘amis pour le sexe’’. En résumé, il s’agit de liaison entre deux partenaires qui consentent à se donner du plaisir en pratiquant du sport en chambre régulièrement, mais sans s’encombrer de sentiments.

Pour Sandra (commerçante), « Je ne compte plus mes déceptions. Les hommes profitent seulement de ma gentillesse et puis s’en vont. Alors moi aussi, j’ai décidé de ne plus m’investir avec le cœur. Donc avec celui avec qui je suis en ce moment, ce n’est pas une question de sentiments ».

Koudjo (conducteur de taxi-moto) :  « les relations amoureuses, ce n’est plus pour moi aujourd’hui. J’ai déjà essayé de tout donner à une fille que j’aimais. Mais à la fin, c’est avec la grossesse d’un autre homme qu’elle m’a remercié. Depuis cette affaire, je ne drague que pour le sexe. Et les filles même savent bien comment ça marche ».

Edoh (demandeur d’emploi) : « ma situation ne me permet pas de m’occuper de moi. Je ne vais pas me jeter dans une relation amoureuse qui va créer encore plus de charges et de problèmes. Je négocie donc des bons moments avec les filles par exemple contre une petite aide financière de temps en temps. Je ne sais pas si c’est aussi de l’amitié pour le sexe ».

Yves (réparateur de portables) : « j’ai fait un enfant avec une fille. Mais nous ne sommes plus ensemble. Les filles de Lomé ne sont plus du tout sérieuses. Je préfère chercher une dame d’un certain âge du coup, même si elle est déjà mère. En ce moment, je suis dans une relation comme ça. Je la gère bien et elle m’aide si j’ai des problèmes parfois. Il n’y a pas de sentiments ».

Pour beaucoup d’autres jeunes apostrophés, les avis vont dans le même sens, même si chacun a ses motivations pour choisir une relation à bénéfices mutuels . Finalement, « Où est l’amour ? » , peut-on se demander, comme dans la chanson.

Plus d'articles
La sombre prédiction de Guardiola pour le Fc Barcelone