in ,

Les premiers mots de Laurent Gbagbo après la décision de la CPI

Assigné à domicile depuis janvier 2019, l’ancien Président ivoirien Laurent Gbagbo est enfin autorisé par la Cour Pénale Internationale (CPI) à quitter la Belgique. Laurent Gbagbo actuellement libre de ses mouvements n’a pas caché sa reconnaissance à la grandeur de Dieu.

Côte d’Ivoire / Présidentielle : la stratégie du parti de l’ex-président Gbagbo

« Le Dieu que nous adorons, il faut croire en lui (…) on ne voit pas Dieu. On dit, on voit ses œuvres. Moi, j’ai vu les œuvres de Dieu (…) Pendant cette crise, j’ai vraiment vu les œuvres du Seigneur. J’ai vu les œuvres du Seigneur. Il faut l’adorer, il faut croire en lui (…) Ayons foi en lui et prions. Il ne nous abandonnera pas », a confié Laurent Gbagbo.

Braquage : Un coffre-fort retrouvé à Koumassi

Le Président Gbagbo avait perdu sa liberté depuis son arrestation le 11 avril 2011 dans l’affaire de la crise post-électorale en Côte d’Ivoire.



Mark Zuckerberg : le PDG de Facebook prend ses distances vis-à-vis de Twitter

OM La faiblesse qui refroidit Villas-Boas avant le prochain mercato

OM : La faiblesse qui refroidit Villas-Boas avant le prochain mercato