in ,

Libre circulation des personnes : le Togo, bon élève de la CEDEAO (rapport IIRA)

Le rapport 2020 sur l’Indice de l’intégration régionale en Afrique (IIRA) produit conjointement par l’Union africaine, la Banque africaine de développement et la Commission économique pour l’Afrique vient de paraître.

Selon les données, les pays de la CEDEAO affichent de meilleures performances en matière de libre circulation des personnes. Cette performance témoignage d’une vision et de son accomplissement.

Décès de Edem Kodjo : la CEDEAO salue la mémoire d’un ardent défenseur de la paix

La vision étant l’aspiration de la CEDEAO à créer une région sans frontières, et son accomplissement qui s’illustre par les politiques d’ouverture des membres de la CEDEAO en matière de visa. Cela étant, seuls trois pays – le Burkina Faso, le Mali et le Togo – ont adhéré au Protocole (de Kigali) sur la libre circulation des personnes.

Ce bon score sur la dimension de la libre circulation des personnes est tiré vers le bas par les 4 autres dimensions prises en compte dans cette étude notamment les intégrations commerciale, productive, macroéconomique et des infrastructures. Ainsi, la CEDEAO affiche un score moyen modéré de 0,425 dû essentiellement à la quasi-absence d’intégration productive pour sept des quinze pays membres de cette communauté.

Coronavirus : L’ONU met en garde le monde contre une “catastrophe” humanitaire

Selon le rapport, la CEDEAO, pour changer cette tendance, devra se focaliser dans l’augmentation des exportations et importations de biens intermédiaires.

Il est à noter que, pour mesurer le degré d’intégration de chaque pays et de chaque région d’Afrique parmi ses voisins, l’IIRA utilise 16 indicateurs regroupés en cinq dimensions.

Accédez au site de l’IIRA ICI




Fibre Nouveaux Quartiers


Ad Canal Box

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Conor McGregor désigne le meilleur combattant de MMA de l’Histoire

Hébergée par un couple d’amis, elle accuse le mari de l’avoir violée dans son sommeil