> >

Liga / Coronavirus : Voir le FC Barcelone sacré champion fait trembler le Real Madrid

Facebook
Twitter
WhatsApp

La crise du coronavirus pourrait causer du tort au Real Madrid qui serait coiffé au poteau par son ennemi juré le FC Barcelone. Malgré les déboires au cours de cette saison, les Merengues avaient pris le devant du championnat lors du dernier clasico (2-0) au Bernabéu face au FC Barcelone. Mais les hommes de Zinedine Zidane ont perdu cette position en se faisant battre une semaine plus tard sur la pelouse du Betis.

Cette défaite à un goût amer au vu des dernières mesures prises par la Fédération Espagnole de Football. Et pour cause, l’institution a décrété qu’en cas d’annulation de la saison, le classement actuel serait pris en compte pour attribuer les différentes qualifications européennes.

La Casa de Papel : Alba Flores (Nairobi) le nez refait ? Les fans s’insurgent !

Une proposition qui fait débat en Espagne, où l’Atlético s’estime déjà lésé, puisque les Colchoneros, sixièmes, devraient se contenter de l’Europa League. Une décision qu’ils contestent donc, eux qui ne sont qu’à deux points de la quatrième place et qui sont encore en course dans cette édition de la Ligue des Champions.

Les joueurs ont été rassurés par la direction

Si rien n’a été décrété pour le titre ou pour la relégation, du côté du Real Madrid on craint la même issue… C’est ce qu’affirme le quotidien Marca. Les joueurs merengues sont ainsi dans le doute et très inquiets, et certains membres de l’effectif de Zinedine Zidane auraient contacté leurs dirigeants pour demander s’il était possible que le Barça soit automatiquement sacré si la saison venait à être annulée.

Le discours des dirigeants aurait été rassurant à ce sujet, puisque ces derniers sont convaincus que la compétition reprendra, mais personne n’est vraiment capable de le garantir à 100% actuellement.

Football : le Barça court « le danger d’une faillite économique et morale »

Joueurs, staff et dirigeants sont en revanche unanimes à un sujet : le titre de champion ne peut pas être attribué si la Liga ne se termine pas sur les terrains. Autant dire que la Fédération est attendue au tournant à ce sujet et qu’elle risque de faire face à un véritable casse-tête.

L’UEFA exigera effectivement le nom du champion, pour reverser les différentes primes liées au market-pool de la Ligue des Champions notamment, et en cas d’annulation l’autorité espagnole devra obligatoirement trancher. Les dernières projections évoquaient une possible reprise de la Liga dès la fin du mois de juin, mais tout dépendra logiquement de la situation sanitaire outre-Pyrénées. Le média espagnol rajoute d’ailleurs que les joueurs madrilènes font passer leur santé avant tout. Plus qu’à attendre pour voir comment évoluera la situation…

Avec FootMercato