Malawi : accusés de propager le coronavirus, 2 Mozambicains battus à mort

Deux Mozambicains, dont un officier de police ont été battu à mort par des personnes, les accusant de propager le coronavirus au Malawi.

Côte d’Ivoire / CPI : En pleine pandémie de Coronavirus, une nouvelle pour Laurent Gbagbo et Blé Goudé

“Malheureusement, les victimes ont stoppé leur véhicule dans un village où la population croit aux rumeurs et c’est là qu’ils ont été lynchés”, a déclaré Frank Elias, haut-commissaire du Malawi au Mozambique, cité par la chaîne privée STV.

Instagram : une influenceuse dérobe environ 908 millions de FCFA à ses abonnés

“Il s’agit d’un acte de vindicte populaire dans une situation de psychose. C’est très triste”, a souligné Verônica Macamo, ministre des affaires étrangères du Mozambique alors que les autorités mozambicaines n’ont pas encore été informées par les canaux officiels.

Notons que le Malawi et le Mozambique sont des pays frontaliers. Les victimes se rendaient en Tanzanie.

Plus d'articles
Mondial 2022 : c’est inacceptable ; coup dur pour Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers