Mali : l’armée reprend la localité de Farabougou sous contrôle des groupes djihadistes

L’opération dénommée Farabougoukalafia dont la deuxième phase a été lancée le 22 octobre 2020, a été pilotée par le vice-président Assimi Goita qui avait à ses côtés le commandant du secteur 5 de l’opération Maliko, le colonel Didier Dembélé ainsi que des officiers maliens.

 

Selon les FAMa, de nombreux blessés civils ont été évacués à l’issue de l’opération au cours de laquelle aucun incident n’a été rapporté. « L’aviation malienne a évacué des blessés civils à Ségou pour des prises en charge et continue également à apporter des aides humanitaires aux populations de la localité », a indiqué les FAMa.

 

Le vice-président Assimi Goita a assuré que les Forces armées maliennes n’allaient jamais abandonner les populations sous la terreur des terroristes. « La protection des personnes et de leurs biens est la mission principale de l’armée. Nous continuerons à sécuriser toute l’étendue du territoire pour permettre aux populations de circuler librement », a notamment déclaré Assimi Goita. Le vice-président a assuré que l’Armée a totalement pris le contrôle de Farabougou. « L’Armée de l’Air du Mali continue à apporter des aides humanitaires aux populations de Farabougou », soutient-il.

 

 

Sur la nature du conflit à Farabougou, le Colonel Assimi Goita note qu’il s’agit d’un problème intercommunautaire. C’est pourquoi, soutient-il, l’armée doit agir avec professionnalisme pour minimiser les dégâts collatéraux. Il assure néanmoins que jamais l’Armée ne faillira dans sa mission de sécurisation des populations civiles.

 

 

source : afriqueactuelle.net

Plus d'articles
RDC-France : Félix Tshisekedi annoncé chez Emmanuel Macron