in ,

Mali : Une cinquantaine de djihadistes « neutralisés » par la force Barkhane

La force française Barkhane a mis hors de combat une cinquantaine de djihadistes dans le centre du Mali, a annoncé l’état-major français.


Publicité L-FRII


Entre le 9 et le 17 février, Barkhane a mené plusieurs opérations dans le centre du Mali autour de la ville de Mopti qui ont permis de neutraliser une cinquantaine de djihadistes, de détruire une trentaine de motos et deux pickups, et de saisir armement, téléphones et matériel électronique, indique l’état-major dans un communiqué.

Côte d’Ivoire/FIF : Sidy Diallo renonce à un troisième mandat

L’armée française refuse de donner un décompte précis des djihadistes qu’elle tue, blesse ou capture, et regroupe ces trois catégories sous les termes génériques de neutralisation ou mise hors de combat.

Au cours d’une première opération, les 9 et 10 février au nord-ouest de Mopti,  des frappes aériennes de drone et de Mirage 2000, couplées à l’engagement d’hélicoptères de combat, ont permis de neutraliser une vingtaine de combattants armés , dont un cadre de l’EIGS, détaille le communiqué.

L’état-major fait ainsi référence au groupe djihadiste EIGS (État islamique au Grand Sahara), désigné comme l’ennemi numéro un au Sahel par l’armée française.

Liga : le Real Madrid de retour à Santiago Bernabéu

Real Madrid : le groupe des Merengue face à Levante

Belgique : des archéologues découvrent des murs construits à partir d’os et de crânes humains dans une cathédrale