Mali : une nouvelle Cour constitutionnelle prend fonction ce lundi 10 août

Un mois après sa dissolution sous fond de fortes manifestations, la Cour constitutionnelle malienne a repris forme, constituée de 9 juges, le lundi 10 août 2020. Le nouveau président, Amadou Ousmane Touré, avait été élu à l’unanimité par les autres membres le samedi 9 août.

Lors de cette cérémonie à laquelle a pris part le médiateur de la CEDEAO dans la crise malienne, l’ex-président du Nigeria, Goodluck Jonathan, les 9 juges ont prêté serment en présence du président malien Ibrahim Boubacar Keïta (IBK).

Mali : l’Imam Dicko appelle à de nouvelles manifestations

La nouvelle Cour constitutionnelle a pour mission prioritaire de traiter le dossier des 30 députés à l’Assemblée nationale dont l’élection est contestée depuis juin.

Tchad / 60 ans d’indépendance : le président Idriss Déby reçoit le titre de Maréchal

« Je suis heureux d’avoir assisté à l’inauguration de la Cour constitutionnelle du Mali, un mois après sa dissolution. C’est une étape importante dans la feuille de route tracée par l’Autorité des chefs d’Etat et de gouvernements de la CEDEAO pour la résolution de la crise politique au Mali », a affirmé Goodluck sur son compte Twitter.

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Preuve d’amour : Elle vole 2 millions FCFA à sa mère pour réparer le téléphone de son copain