Crédit Photo : aa.com.tr

Manifestations pro-Zuma : la pression monte en Afrique du Sud

Les manifestations qui ont éclaté à la suite de l’incarcération de l’ex Président Jacob Zuma ont fait six morts, selon un dernier bilan des services secrets qui évoquent plus de 200 arrestations ce lundi.

Six personnes ont été tuées dans les provinces du KwaZulu-Nat(KZN) et du Gauteng depuis la semaine dernière lors de violentes manifestations consécutives à l’incarcération de l’ancien président sud-africain Jacob Zuma, rapporte KOACI.

D’après le porte-parole de la police, Lirandzu Themba, 219 personnes ont été arrêtées – 96 dans la province du Gauteng, qui comprend Johannesburg et Pretoria, et 123 dans la province côtière du KwaZulu-Natal. 6 personnes ont perdu la vie.

Les manifestations et les pillages, qui ont commencé jeudi dans le KwaZulu-Natal et se sont étendus à Johannesburg samedi, se sont poursuivis tôt lundi avec le saccage de grands centres commerciaux.

Agé de 79 ans , Jacob Zuma a commencé à purger une peine de 15 mois de prison pour outrage à la justice après avoir refusé de témoigner devant une commission d’enquête. La Cour constitutionnelle réexamine la peine qu’elle lui a infligée ce lundi 12 juillet alors que ses avocats estiment que ses droits ont été bafoués car incarcéré sans un jugement.

Plus d'articles
Coronavirus : Bruxelles annonce une possible suspension de l’espace Schengen