Maradona : le contenu accablant de l’autopsie dévoilé

Voici une nouvelle qui devrait faire couler beaucoup d’encre. Les résultats de l’autopsie de la dépouille de El Pibe De Oro accusent son médecin traitant.

Un mois après son décès, Diego Maradona se retrouve à nouveau au cœur de l’actualité, car le rapport toxicologique effectué sur sa dépouille vient d’être dévoilé.

Le 25 novembre dernier, l’ancienne star du football est morte à l’âge de 60 ans. Un décès vécu comme un véritable choc au sein de l’opinion publique et comme un coup de massue dans son pays natal : l’Argentine.

S’il a été annoncé que Diego Maradona est mort des suites « d’un œdème pulmonaire aigu secondaire et d’une insuffisance cardiaque chronique exacerbée », son médecin, Leopoldo Luque, a rapidement été visé par une enquête pour homicide involontaire. Le 29 novembre, soit quatre jours après la mort du joueur de football, le domicile du médecin a donc été perquisitionné pour une recherche d’éléments sur une éventuelle négligence professionnelle de ce dernier.

Après avoir été opéré de la tête, Diego Maradona était en convalescence à son domicile quand il a perdu la vie. Au lendemain de sa mort, son avocat Matias Morla avait dénoncé le fait « que l’ambulance a mis plus d’une demi-heure pour arriver à la maison ». Un fait qui a poussé ses trois filles à s’insurger sur la manière dont le problème cardiaque de leur père a été géré dans sa résidence…

Un rapport toxicologique dévoilé

Ce mercredi 23 décembre 2020, un rapport toxicologique effectué sur la dépouille de Diego Maradona, révèle qu’aucune trace d’alcool ou de drogue n’a été retrouvée dans son corps. Selon des sources policières, des traces de divers médicaments pour soigner sa santé physique et mentale ont en revanche été retrouvées.

Un résultat accablant pour le médecin notamment car aucune trace de médicaments destinés à soigner la cardiomyopathie dilatée dont il souffrait depuis des années, n’a été retrouvée. Aucune trace non plus d’un quelconque traitement lié à son opération à la tête survenue quelques jours avant sa mort. D’après les enquêteurs, la maison où le n°10 argentin était en convalescence depuis sa sortie de l’hôpital était par ailleurs inadaptée à son état.

Suite à l’annonce des résultats de l’autopsie, l’une de ses filles, Giannina a explosé sur les réseaux sociaux : « Tous ces fils de p*te qui espéraient que l’autopsie de mon père révèle qu’il avait de la drogue, de la marijuana et de l’alcool. Je ne suis pas médecin et je l’ai vu très enflé. La voix robotique. Ce n’était pas sa voix », a-t-elle déclaré.

Avec Non Stop People

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
DJ Arafat : la lettre de Carmen Sama ce jour d’anniversaire