Match / Gambie-Gabon : la CAF inflige une lourde amende à Pierre-Emerick Aubameyang

La Confédération africaine de football a rendu mardi plusieurs décisions d’ordre disciplinaire concernant des rencontres récentes de Coupes d’Afrique interclubs, mais aussi et surtout d’éliminatoires de la prochaine CAN. La plus attendue portait sur l’accueil réservé au Gabon lors de l’arrivée des Panthères en Gambie, le mois dernier dans le cadre de la quatrième journée de ces éliminatoires.

Patrice Neveu et ses hommes avaient été retenus toute la nuit dans le hall de l’aéroport avant d’être « libérés » au petit matin. Ceux qui espéraient autre chose qu’une simple amende seront déçus. « La Fédération gambienne n’a pas respecté les valeurs de loyauté, d’intégrité sportives et les règles du fair-play concernant l’accueil de la délégation gabonaise.

Le Jury Disciplinaire de la CAF a décidé d’infliger à la fédération gambienne une amende de 100.000 USD (cent Mille Dollars Américains) dont 50.000 USD (cinquante Mille Dollars Américains) avec sursis à condition que la fédération gambienne ne soit pas reconnue coupable d’une infraction similaire au cours des vingt-quatre (24) prochains mois », indique un communiqué de la CAF.

Dans ce même dossier, le Gabon devra aussi passer à la caisse : la CAF n’a pas apprécié les tweets postés durant la rétention des joueurs par Pierre-Emerick Aubameyang et a infligé une amende de 10.000 dollars à la Fegafoot. Une somme que devra aussi verser le sélectionneur du Soudan, Hubert Velud. Le technicien français, qui s’était heurté à un des arbitres de la rencontre au point de finir au sol, se voit reprocher d’avoir pénétré sur l’aire de jeu pour contester un penalty, lors du déplacement au Ghana dans le cadre de la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2021.

source : football365.fr

Plus d'articles
Réal Madrid: Florentino Pérez aurait contacté Zidane ?, voici la réaction du Français!