Les gardes-côtes mauritaniens ont intercepté vendredi une embarcation transportant 192 migrants gambiens en route pour l’Espagne, 48 heures après le naufrage d’une pirogue ayant fait 63 morts au large de la Mauritanie.

Cedis : La Banque du Ghana émet de nouveaux billets

IFT

Le bateau, qui avait quitté Banjul le 2 décembre, a été intercepté vendredi en haute mer au large de la Mauritanie et conduit à Nouamghar, à 150 km au nord de la capitale, Nouakchott.

Les 192 candidats à l‘émigration ont été débarqués dans cette localité en attendant d‘être rapatriés.

[Photos] La mère de la star togolaise Maria Mobil ravit la vedette à sa fille sur Facebook

“Une assistance en nourriture et en couvertures leur a été apportée sur place. Ils sont tous en bonne santé et leur embarcation n’a souffert d’aucun problème”, selon une source de sécurité mauritanienne.