Meghan Markle : ce point commun qui la lie à Melania Trump

Le prince Harry et Meghan Markle étaient invités le samedi 10 octobre 2020 à un podcast, centré sur la santé mentale. À cette occasion, la duchesse a fait une confidence qui étonnamment la rapproche de Melania Trump.

Pendant plusieurs minutes, le couple royal a discuté avec les jeunes podcasteurs, à l’occasion de la Journée mondiale de la santé mentale. Pendant leur discussion, la duchesse de Sussex a notamment parlé des nombreux commentaires qu’elle a pu recevoir, avant qu’elle ne s’éloigne de la monarchie et de la famille royale britannique. “On m’a dit qu’en 2019 j‘ai été la personne la plus trollée dans le monde entier, homme et femme compris”, a-t-elle expliqué, rapporte L’Express. 

Meghan Markle a ajouté : “Et huit mois de cette année, je n’étais même pas visible. J’étais en congé maternité ou avec un bébé. Mais ce qui est monté de toutes pièces ou bien fabriqué, c’est presque insurmontable. C’est tellement énorme que vous ne pouvez pas imaginer ce que l’on ressent. Peu importe que vous ayez 15 ou 25 ans, si des gens disent des choses fausses sur vous, ça a un impact dévastateur sur la santé émotionnelle.” 

Cette difficile position de personne la plus harcelée de l’année, en 2018, c’est Melania Trump qui la tenait. À l’époque, la Première dame avait expliqué à ABC News : “Je peux dire que je suis la personne la plus harcelée du monde”, avant d’ajouter : “Vous devriez voir ce que les gens disent de moi”. “J’aimerais que les gens se focalisent sur ce que je fais, pas sur ce que je porte”, avait-elle poursuivi. Toutes les deux épouses de grands hommes, le petit-fils de la reine Elizabeth II le prince Harry et le Président américain Donald Trump, Meghan Markle et Melania Trump sont toutes les deux constamment sous les feux des projecteurs. Un rôle indéniablement difficile à tenir.

Avec Closermag

Plus d'articles
08 mars 2016, les femmes à l’honneur