Meghan Markle et Harry : ce nouveau combat contre Facebook

Meghan Markle et le prince Harry partent en croisade contre le discours de haine en ligne. Ce couple métissé à l’image du vivre ensemble entre les races, vient de s’engager auprès de la campagne Stop Hate For Profit ont annoncé le dimanche 28 juin 2020 les médias.

Meghan Markle rend un hommage émouvant à George Floyd

 

Cette campagne se fait dans le cadre d’un boycott de Facebook. Elle appelle à la mobilisation des PDG du monde entier en vue d’un retrait  temporaire leurs publicités du réseau social, critiqué pour la diffusion de tout type de publicité politique allant même jusqu’à la désinformation. Les Sussex s’engagent en portant l’étiquette de leur nouvelle fondation, Archewell. “L’un des domaines que le duc et la duchesse de Sussex ont voulu aborder est le discours de haine en ligne, et nous avons travaillé avec des groupes de défense des droits civiques et de justice raciale à ce sujet”, a ainsi précisé une source proche du couple auprès du magazine People.

Michael Jackson : Que devient Blanket, son plus jeune fils ?

 

Meghan Markle et le prince Harry ont également apporté leur soutien à “une coalition de groupes de justice civile et raciale comme le NAACPColor of Change, et l’Anti-Defamation League“, tous appelant “à des changements structurels dans notre monde en ligne.” Une évidence pour les tourtereaux qui “tout au long de leurs vies ont tous deux été animés par un besoin inné de lutter contre l’injustice”, toujours selon l’informateur. D’après nos confrères d’outre-Atlantique, les rebelles de la Couronne ne sont pas les seuls à défendre cette campagne puisqu’elle est aussi soutenue par diverses entreprises, tous milieux confondus, comme “Coca-Cola, Eileen Fisher, Honda, Levi’sPatagonia et Verizon.” 

Le prince Charles embarrassé : cette polémique qui enfle autour de Meghan Markle

 

Une mobilisation qui a déjà apporté ses fruits : ce vendredi 26 juin, le PDG de Facebook Mark Zuckerberg a annoncé un changement dans ses politiques, afin d’interdire la diffusion de discours de haine dans les publicités du réseau social.

Source : Gala

Plus d'articles
Trophée UNFP : voici les 3 joueurs de la Ligue 1 nominés