in ,

Meghan Markle : sa première victoire dans son long combat judiciaire

Alors que Meghan Markle a été déboutée par la justice londonnienne le dimanche 26 juillet 2020 lors de son procès contre Associated Newspapers, l’éditeur du Mail on Sunday, le Mirror rapporte qu’elle est parvenue à remporter la deuxième manche. 

Togo / UL : Respect des mesures barrières ; le professeur Kokoroko durcit le ton

Ce mercredi 5 août 2020, la Haute Cour lui a donné raison pour que les identités de ses cinq amis qui avaient accordé une interview au magazine américain, People, de manière anonyme ne soient pas dévoilées. Ils n’avaient pas hésité à monter au créneau pour prendre la défense de la duchesse de Sussex. Cependant, c’est une demi-victoire puisque le juge Warby a tout de même assuré que leurs noms pourraient être rendus publics plus tard en cas de besoin. 

Meghan Markle vs les tabloïds : la duchesse déçue de la justice anglaise

En juillet dernier, l’épouse du prince Harry avait fait appel devant le tribunal pour que les noms de ses amis ne soient pas divulgués affirmant qu’elles avaient un “droit fondamental à la vie privée”. “Associated Newspapers, le propriétaire du Daily Mail et du Mail on Sunday, menace de publier les noms de cinq femmes, cinq citoyens privés, qui ont fait le choix de s’exprimer par elles-mêmes, anonymement avec un média américain il y a plus d’un an, pour me défendre du comportement d’intimidation des tabloïds britanniques. Ces cinq femmes ne sont pas jugées, et moi non plus. L’éditeur du Mail on Sunday est celui qui est jugé”, avait alors déclaré la mère du petit Archie pour expliquer sa position. 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apple et Leonardo DiCaprio s’associent pour une fortune gigantesque

Explosions à Beyrouth : la Banque mondiale vole au secours du Liban