Messi : les chiffres hallucinants de son contrat à Manchester City

Le dimanche 30 août 2020 a été un tournant dans l’histoire qui remue le mercato estival de 2020. En effet, Lionel Messi, qui veut quitter le FC Barcelone, ne s’est pas présenté au rendez-vous de l’effectif culé pour passer le test PCR concernant le coronavirus. Quasiment dans le même temps, LaLiga envoyait un communiqué de presse donnant raison au Barça et obligeant quiconque voulant l’acheter à débourser le prix de sa clause (700 M€).

Départ de Messi : le président argentin s’invite dans le débat

Pour autant, de nombreuses informations dans leur parution du dimanche expliquaient que cette clause n’était plus en vigueur du fait que l’année 2020-2021 dans son présent contrat, signé en 2017, était optionnelle. Par conséquent, si le clan Messi a raison, il est libre comme l’air de s’engager où il le souhaite, ce qui n’est pas négligeable pour les écuries souhaitant récupérer le sextuple Ballon d’Or.

Barça / Rebondissement : Josep Bartomeu va rencontrer le père de Lionel Messi

La piste la plus chaude semble mener à l’Angleterre et à Manchester City, où il retrouverait Pep Guardiola qu’il a connu en Catalogne. Dans son édition du jour, le journal Sport a révélé la proposition chiffrée des Citizens. Pour commencer, les Skyblues lui offrent un joli contrat de cinq années, pas mal pour un élément de 33 ans. Sa prime à la signature est hallucinante puisqu’elle s’élève à 250 millions d’euros, payables sur trois années.

Mercato / FC Barcelone : Messi n’est pas gratuit, la Liga donne raison au Barça sur sa clause

 

Mais ce n’est pas tout puisqu’en salaire brut, La Pugla toucherait 500 millions d’euros sur la totalité de son contrat, soit un salaire annuel de 100 millions d’euros bruts ! Le média catalan ajoute une petite chose intéressante. Messi ne resterait pas cinq ans à Manchester. Dans trois années, soit pour la saison 2023-2024, il quitterait l’Angleterre pour rejoindre la filiale du club aux États-Unis, New York City FC. Quoi qu’il en soit, les chiffres sont vertigineux !

Avec Footmercato

Plus d'articles
Boxe : le pactole qu’a raté Mike Tyson à cause du coronavirus