Microsoft limoge des journalistes et les remplace par des robots

Microsoft a licencié jeudi 28 mai, 27 journalistes pour confier leur travail à des robots.

Le mode sombre débarque sur Google Search, voici comment l’activer

Ces journalistes employés par l’agence de presse britannique PA Media s’occupaient d’actualiser la page d’accueil sur le site d’actualités de MSN et le navigateur Edge. 

Désormais, cette mission qui consistait en particulier à sélectionner des articles de presse et à les éditer sur les pages d’actualités incombera à des programmes d’intelligence artificielle, selon des informations du média britannique The Guardian.

« J’ai passé tout mon temps à lire des articles sur la façon dont l’automatisation et l’intelligence artificielle allaient prendre nos emplois, et maintenant j’y suis, l’intelligence artificielle m’a enlevé mon travail », explique au média un des employés concernés. 

D’après Cnews, ils vont perdre leur emploi dans un délai d’un mois. 

Cette décision comporte un « risque » selon un des employés licenciés. Des robots, pourront-ils efficacement respecter la « charte de recommandation éditoriale », détecter et exclure les articles avec des « contenus violents ou inappropriés » pour ne pas choquer les utilisateurs du navigateur de Microsoft ou écarter les informations douteuses ?

Mark Zuckerberg : le PDG de Facebook prend ses distances vis-à-vis de Twitter

Sputnik rapporte que Microsoft justifie sa décision en termes d’investissements ; elle n’aurait rien à voir avec la pandémie de coronavirus.

« Comme toutes les entreprises, nous évaluons régulièrement notre activité. Cela peut entraîner un investissement accru dans certaines branches, et de temps en temps, un redéploiement sur d’autres. Ces décisions ne sont pas liées à la pandémie actuelle » a déclaré un porte-parole de Microsoft.


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Togo : Le Gouvernement recrute pour le programme Novissi