in ,

Mike Tindall : ce rôle qu’il aurait aimé jouer au mariage de Harry et Meghan

Le 19 mai 2018, comme tous les membres de la famille royale britannique, Mike Tindall n’aurait raté pour rien au monde la cérémonie fastueuse organisée pour l’union du prince Harry et de Meghan Markle. 

Au bras de son épouse, Zara Phillips, enceinte de leur deuxième fille, l’ancien joueur de rugby qui a fêté son 42e anniversaire le dimanche 18 octobre dernier avait le sourire aux lèvres. Et pourtant quelques jours plus tôt, il a vécu une vraie désillusion. Pour le plus beau jour de la vie du duc de Sussex, Mike Tindall aurait aimé avoir un rôle important. 

“Quand j’ai vu qu’ils se mariaient, j’ai envoyé un texto au prince Harry et j’ai dit : ‘J’ai écrit mon discours, je suis prêt’“, racontait-il quelques semaines avant le jour J. “Et il a dit : ‘Désolé mon pote, ce travail est complet, mais j’ai besoin de quelqu’un pour montrer aux gens où garer leur voiture’, se souvenait Mike Tindall. Je trouvais que c’était un peu dur ! J’étais un peu déçu. J’espère juste que c’était une journée incroyable pour eux.” 

Pour son épouse aussi, cette journée n’a pas été de tout repos. Dans un entretien accordé à The Telegraph, l’ex-championne d’équitation racontait le calvaire qu’elle a vécu au mariage des Sussex alors qu’elle était enceinte de huit mois. “Je n’étais pas à l’aise ! Mes fesses se répandaient de part et d’autre et Lena n’a pas arrêté de me donner des coups comme ce n’est pas permis pendant une heure ! Je n’étais vraiment pas bien du tout et ça s’est probablement vu à ma tête”, racontait la petite fille de la reine Elizabeth II, qui a accouché quelques semaines plus tard d’une deuxième fillette. 

Quant à son mari, il garde finalement d’excellents souvenirs du mariage de Meghan Markle et du prince Harry. Peiné par le refus du duc de Sussex, qui avait d’ores et déjà choisi ses témoins pour le plus beau jour de sa vie, l’époux de Zara Philipps ne lui en a pas tenu rigueur. Preuve, s’il en faut une, il est aujourd’hui l’un des plus fervents soutiens des Sussex, sans cesse attaquer depuis leur décision de quitter les rangs de la famille royale. Depuis leur installation aux Etats-Unis, les parents d’Archie se sont mis la Couronne britannique à dos. Sauf Mike Tindall. “Ils sont occupés à faire ce qu’ils font et je veux juste qu’ils soient heureux de ce qu’ils font, expliquait-il dans l’émission Good Morning Britain. Et Harry a souligné que tout dépend de sa famille, donc tu dois le soutenir à travers ça.

Avec Closer




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Australie : des femmes militent pour un maquillage universel

France : un élève de 10 ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe