Miss CI 22 : c’est grave ! La 1ère dauphine au cœur d’un gros scandale de fraude (Photo)

L’élection Miss Côte d’Ivoire est au cœur d’un scandale touchant directement la 1ère dauphine de Miss CI 2022.

Cette édition a vu Marlène Kouassi succéder à Olivia Yacé en tant que Miss CI avec comme 1ere Dauphine Diacko Nassita et 2e dauphine Gnakpa Laurel.

Mais l’identité de la 1ère dauphine fait l’objet de spéculation sur la toile. Y a-t-il eu fraude sur identité comme l’affirme le journaliste Ferro Bally ? Dans un message devenu viral, photos à l’appui il dévoile un fait surprenant. Selon lui Diaka Nassita qui participait à l’édition 2022 et Diacko Nassita sont une “même” personne. 

“Le 10 juillet 2021, en finales régionales du concours Miss à Abengourou (région de l’Indénié-Djuablin), une candidate a défrayé la chronique: Diaka Nassita. L’étudiante, âgée de 23 ans et mesurant 1,71 m, est inscrite en 2è année de médecine et voulait participer à la compétition voilée. Elle échouera à faire partie des trois retenues pour la finale.

Partie remise. Le 26 mars 2022, la vainqueur, à Dimbokro, de l’élection Miss de la région du N’Zi est une étudiante inscrite en 3è année de médecine aux États-Unis d’Amérique. Elle se nomme Diacko Nassita. Elle a 21 ans et mesure 1,74 m. Diacko et Diaka se ressemblent comme deux gouttes d’eau (photos): c’est la même personne.

Mais pour les besoins de la cause, elles n’ont ni le même âge ni la même taille et ni le même nom de famille. Et en finale 2022, Diacko a vengé la malheureuse Diaka, en étant la 1re dauphine de Miss Côte d’Ivoire. Et dans la manœuvre bien orchestrée et bien huilée, avec des complicités, les organisateurs n’y ont vu, volontairement ou pas, que du feu.” 

Les internautes invitent le COMICI à se prononcer pour éclaircir l’affaire. 

Similaires