Le célèbre chanteur ivoirien Meiway est récemment revenu sur la mort d’Arafat DJ à l’occasion de la sortie de son nouvel album intitulé « Légende ». Pour Meiway, le laxisme des autorités ivoiriennes envers Arafat DJ a conduit à sa mort.

Les ambitions de Jack Ma pour le Togo



Lors de son passage chez nos confrères d’Africa Radio au cours de l’émission La grande Matinale, Meiway a expliqué que « Arafat est mort parce qu’on l’a voulu, sinon on allait le protéger … ».

Pour protéger Arafat DJ, les autorités auraient pu par exemple lui retirer son permis de conduire. C’est d’ailleurs ce que le professeur Franklin Nyamsi avait fait savoir dans l’un de ses directs sur facebook lorsqu’il rendait hommage au fondateur de la yôrôgang il y a quelques semaines.

Côte d’ivoire : 3 mois après la disparition de DJ Arafat, sa grand-mère envoie un message fort aux ‘Chinois’

Toujours pendant l’échange avec le présentateur, Meiway a donné les raisons pour lesquelles il avait intitulé son nouvel album « légende ». Meiway a fait savoir qu’il s’autoproclame « légende » pour qu’on n’attende pas qu’il soit mort pour le faire : « Je suis une légende de la Musique Africaine. Je ne veux pas attendre ma mort pour qu’on le dise, comme cela a été pour DJ Arafat », a précisé Meiway en compagnie de Pheel Le Montagnard.

Le chanteur n’a pas manqué de déplorer cet hommage glorieux fait à Ange Didier (DJ Arafat) à titre posthume. Il aurait été judicieux de le lui rendre de son vivant, selon lui.

Togo : CARE International recrute (15 novembre 2019)

Il faut signaler que l’album « Légende » est le 13ème Album de Meiway en 30 ans de Carrière. Après notamment Ayibebou (1989) 200% Zoblazo (1991), Jamais 203 (1993), Appolo 95 400% Zoblazo (1995), Les Génies Vous Parlent (1997) Extraterrestre (1999) Eternel (2001) Golgotha (2004) 9ème commandement (2006), M20 (2009), Professeur (M 23) en 2012 et Illimitic (2016).

Avec Afrikmag