in

Mort d’Emiliano Sala : Cardiff porte plainte en France pour homicide involontaire

Le club de Cardiff a porté plainte en France pour “homicide involontaire” après la mort d’Emiliano Sala il y a un an, selon une information de L’Equipe. La plainte vise indirectement le FC Nantes, mais aussi l’organisateur de ce vol et l’agent en charge du transfert du joueur.

Affaire Emiliano Sala : Après sa condamnation, Cardiff contre-attaque

Le 21 janvier 2019, l’Argentin Emiliano Sala, tout juste transféré du FC Nantes à Cardiff, périt dans le crash de l’avion de tourisme qui doit le ramener vers la capitale écossaise. L’épave est retrouvée au large de l’île de Guernesey. Un vol proposé par le FC Nantes que, à en croire Cardiff, l’attaquant aurait pu éviter de prendre.



Le club écossais assure avoir proposé un vol commercial au joueur, qui avait opté pour une autre solution, celle de l’avion privé. Et l’enquête judiciaire cherche à déterminer les causes mais aussi des responsabilités dans cet accident au-dessus de la Manche.

Vol des montres de luxe du roi du Maroc : lourde peine de prison pour la femme de ménage et ses complices

Dans sa plainte, le club de Cardiff estime avoir découvert des “éléments troublants” concernant l’organisation du vol. L’avion, un Piper PA-46 Malibu, n’était pas autorisé à voler sur des trajets commerciaux. Autre interrogation, le rôle joué par David Henderson. Le pilote britannique devait voler ce jour-là mais avait finalement proposé la mission à David Ibbotson, un compatriote qui n’était pourtant pas habilité à transporter des passagers payants.

Le vol avait par ailleurs été organisé à la demande de l’intermédiaire Willie McKay et de son fils Mark, l’agent mandaté par Nantes pour mener à bien le transfert de Sala, qui déclarent avoir payé la totalité du voyage.

Mercato : Ben Arfa va signer dans le club de Ronaldo

Le club de Cardiff dénonce également un financement occulte avec la mise en place d’un système de rétrocommissions versées à différents intervenants dans le transfert d’Emiliano Sala. Les responsables gallois soupçonnent également le FC Nantes d’avoir eu recours à des agents hors licence pour le transfert de l’Argentin. Un exercice illégal de la mission d’agent par Willie McKay que ne pouvait ignorer le FC Nantes, estime le club gallois.




Ad Banque Atlantique

Nigeria: l’unité léopard au secours des populations enlevées

La stratégie du Real Madrid pour arracher Kylian Mbappé au PSG

Mercato / PSG : Mbappé va écouter la proposition de Liverpool