in ,

Vol des montres de luxe du roi du Maroc : lourde peine de prison pour la femme de ménage et ses complices

Le vol des montres royales de luxe peut vous couter une lourde peine de prison. Comme rapporté cette semaine, les 15 voleurs présumés ont été reconnus coupables et condamnés à des peines allant de 4 à 15 ans de prison ferme.

Classement Afrique 2019 des pays où l’on consomme le plus d’alcool ; le Togo mauvais élève

Le suspect principal, une femme de ménage de 46 ans qui travaillait dans un des palais de Mohammed VI, a écopé de 15 ans de prison, a déclaré son avocat, tout comme son complice. Les treize autres prévenus, tous des hommes, sont des détaillants d’or et des intermédiaires. Ils ont au minimum été condamnés à 4 ans de prison.

La femme de ménage, accusée d’avoir volé 36 montres, a d’abord commencé par les faire fondre pour revendre la matière première à des boutiques spécialisées dans le commerce de l’or. Puis elle a commencé à les vendre en l’état.

Qui est ce Prof togolais qui fait actuellement le buzz aux Etats-Unis ?

Arrêtés fin 2019, les quinze protagonistes du dossier ont été jugés pour « vol qualifié » et « constitution d’une bande criminelle ». Les détaillants et les intermédiaires ont affirmé ne pas connaître l’origine des montres.

Affaire de montres de luxe du roi du Maroc volées : 15 personnes jugées

Le roi Mohammed VI a été classé en 2014 par le magazine Forbes parmi les personnalités les plus riches du monde. Sa fortune était estimée à plus de 2,5 milliards de dollars (environ 2, 2 milliards d’euros).

Décaler – couper : Dj Arafat revient avec Kong ce dimanche

Le monarque âgé de 56 ans possède une grande collection de voitures de luxe, des toiles de grande valeur, des yachts. En septembre 2018, un compte Instagram dédié aux montres haut de gamme avait analysé une photo du roi. La légende décrit la montre à son poignet comme une Patek Philippe en or blanc incrustée de diamants d’une valeur de 1,2 million de dollars (environ 1 million d’euros).



Un nouveau-né retrouvé dans un buisson portant encore son cordon ombilical

« On n’a pas eu de Didier Drogba d ans notre pays », la déclaration choc d’Emmanuel Adebayor