in

Moscou dément être derrière la mort de soldats américains

Le samedi 27 juin 2020, la Russie a démenti des informations du journal New York Times, selon lesquelles le renseignement américain est persuadé que Moscou a offert des primes à des combattants proches des talibans pour tuer des soldats occidentaux en Afghanistan.

14 photos mémorables de la première année au pouvoir du Président Trump

Selon des responsables anonymes cités par le New York Times, une unité du renseignement militaire russe aurait distribué discrètement de l’argent à des combattants islamistes ou à des criminels armés proches des talibans pour tuer des soldats américains ou de l’Otan en Afghanistan.

RDC : Félix Tshisekedi s’engage à réformer l’ANR

« Ces accusations infondées et anonymes, affirmant que Moscou est derrière la mort de soldats américains en Afghanistan, ont déjà abouti à des menaces directes sur la vie des employés des ambassades russes à Washington et Londres», a indiqué sur Twitter l’ambassade russe aux Etats-Unis.

Brésil / Covid-19 : le pays ne communique plus ses statistiques

Dans un autre message, l’ambassade a appelé le New York Times à cesser de fabriquer de fausses informations et demandé aux autorités américaines de prendre des mesures efficaces pour assurer la sécurité de leurs employés.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Suisse : les suppressions d’emplois se multiplient

Mauvaise opération du FC Barça face à Celta ce samedi 27 juin