Nabil Fekir ouvre une pizzeria à Villeurbanne

Nabil Fekir a inauguré ce dimanche 24 novembre, à Villeurbanne, au 158 cours Emile Zola, la pizzeria “911 Pizza”. « C’est une affaire familiale. Cela fait un moment que l’on voulait faire quelques chose, le projet s’est présenté à nous et on a saisi l’opportunité. Je connais beaucoup de monde à Villeurbanne car je suis Villeurbannais de cœur, même si je suis né à Lyon.

Santé : ces signes peuvent trahir la présence d’un cancer du poumon

Après je ne suis pas le chef d’entreprise (rire), on est plusieurs sur le projet. Il y a déjà six franchises, et celle-ci est la septième. L’essentiel est que les gens se sentent bien ici », a confié Nabil, souriant, détendu, qui est reparti sur Séville ce lundi matin.

L’inauguration, très originale sur le plan des animations, s’est déroulée en présence de certaines joueuses de l’OL dont Amel Majri, Wendie Renard, Eugénie Le Sommer.

Des joueurs de l’OL étaient également là pour soutenir leur ancien coéquipier, notamment Léo Dubois, Martin Terrier, Amine Gouiri, Maxwel Cornet. Une grande partie du staff et encadrant actuel de l’OL a répondu présent.

Une foule d’amis, et des personnes plus anonymes ont tenu à poser pour la photo avec Nabil qui s’est prêté de bonne grâce à toutes les sollicitations. Le football amateur était également largement représenté, avec des visages connus émanant des différents clubs de la région.

Le moment fut essentiellement à l’échange naturelle, la convivialité. « On est très heureux, très fier, parce que Nabil a joué deux ans au Tonkin quand il était tout petit, et moi j’ai grandi au pays, mais mes enfants eux ont gardé beaucoup de liens à Villeurbanne et bien sûr à Lyon », a expliqué Mohamed Fekir, le papa de Nabil.

[Vidéo] Elles débarquent avec le corps du défunt chez l’assureur qui tarde à payer les obsèques

Entouré de sa famille, de son épouse, Nabil a retrouvé le temps du lancement de cette affaire, une partie de sa jeunesse. Et a également pu mesurer que sa popularité était intacte.

« Je me sens très bien à Séville, et je suis toujours l’OL, bien sûr, il fait partie de ma vie », a commenté le champion du monde, s’offrant des remerciements simples et authentiques à son auditoire.

Avec Le Progrès

Plus d'articles
La réaction sèche de Paris suite aux sanctions US contre la CPI