NBA : Stephen Curry fait gagner Golden State à la dernière seconde

Les Houston Rockets, bons derniers de la Conférence Ouest, ont longtemps accroché les Golden State Warriors, chez eux, menant la majeure partie de la rencontre et comptant jusqu’à 15 points d’avance (52-37, 22e).

La franchise californienne a cependant fini par l’emporter (105-103). C’est Stephen Curry, la star de l’équipe, qui a délivré Golden State, d’un shoot à la dernière seconde. Et il s’agissait tout simplement du premier « buzzer beater » de sa carrière. D’où le cri de Curry après son tir : « Enfin un ! Il était temps ! ». Il a également fini meilleur marqueur du match avec 22 points.

Crédit Photo : Twitter

Après une première mi-temps à 1 sur 9 aux tirs et trois fautes, Stephen Curry a réussi à inverser la tendance après la pause. Il y inscrit 16 de ses 22 points à 5 sur 12 aux tirs tout en délivrant sept caviars pour permettre à Jordan Poole et Andrew Wiggins de trouver leur rythme.

Curry s’est également rattrapé de ses mésaventures dans le « money time » contre Indiana en offrant la victoire à son équipe sur un tir au buzzer qui n’a laissé aucune chance à la défense de Houston. Curry continue donc, comme son équipe, de souffler le chaud et le froid.

Avec 19 ballons perdus cette nuit, les Warriors ont enchainé un cinquième match de suite avec au moins 14 pertes de balles. Les Rockets ont en profité pour marquer 29 points suites aux maladresses de leur adversaire. Golden State tourne à près de 16 ballons perdus par match cette saison, seuls les Rockets, derniers de la conférence Ouest, font pire. Inquiétant pour une équipe qui espère jouer les premiers rôles au printemps.

Similaires