NBA : une légende s’est éteinte

Une légende de la NBA s’en est allée ce vendredi 25 décembre 2020, endeuillant sa franchise de cœur le jour de la nativité.

À quelques heures de leur match NBA de Noël contre Brooklyn, les Boston Celtics ont annoncé la mort d’une de leurs légendes : K.C. Jones. L’ancien meneur et entraîneur était âgé de 88 ans.

Né au Texas, Jones est l’un des hommes les plus titrés du basket américain. « La famille des Celtics pleure le décès de K.C. Jones, douze fois champion NBA, deux fois champion NCAA (universitaire), médaillé d’or olympique », a écrit la franchise sur son compte Twitter.

Au Hall of Fame

Redoutable défenseur, Jones a disputé neuf saisons avec les Celtics de 1958 à 1967 et hormis sa dernière saison, il a été sacré champion à chaque fois. Seuls deux de ses coéquipiers de l’époque ont fait mieux que ses huit titres : Sam Jones (9) et Bill Russell (11).

Devenu entraîneur, il a décroché deux nouvelles bagues en tant qu’assistant avec les Los Angeles Lakers en 1972, puis en 1981 avec les Celtics. Jones a ensuite décroché le poste d’entraîneur principal de sa franchise de toujours, qu’il a conduite au titre NBA en 1984 et 1986.

L’ancien meneur a été intronisé au Hall of Fame, le panthéon des légendes de la ligue nord-américaine, en 1989. Sa mort intervient un an et demi après celle d’un de ses illustres coéquipiers, John Havlicek.

Avec RMC Sport

Plus d'articles
Moqué, Sidiki Diabaté se fâche et révèle comment il a perdu ses doigts