Neymar : “Le chaos parfait… ma vie a toujours été comme ça… J’ai eu un accident…”, surprenantes révélations sur sa santé mentale

Qui est vraiment Neymar ? Les fans le sauront bientôt ! Un documentaire inédit sur la vie de la star du PSG sera dévoilé sur Netflix.

A cœur ouvert, il y a abordé les défis de santé mentale d’un joueur de haut niveau. Il est convaincu que la perception du public à son égard pourrait changer avec la sortie du documentaire, rapporte Football 365.

« Ceux qui me connaissent savent qui je suis et c’est ce qui compte pour moi », a déclaré Neymar à ESPN. « Quant à ceux qui ne me connaissent pas et ne font que dire du mal de moi, je les mets de côté, mais j’espère qu’ils pourront quand même regarder ce documentaire et que cela pourra changer leur idée ou l’image qu’ils ont de moi. J’espère qu’ils apprendront à m’apprécier… même un peu ! »

« Peu de gens connaissent vraiment le vrai moi. Juste mes amis les plus proches, ma famille, quelques coéquipiers et maintenant je sens que je peux montrer un peu plus de ma vie, comment je suis au jour le jour, au travail, à la maison, comment je suis en tant que père, fils, frère. J’espère que ce documentaire montrera cette facette aux gens. C’est ce sur quoi nous avons travaillé, nous montrons la vérité, à 100 %, et c’est ce qui compte le plus ».

La série a été intitulée « Le chaos parfait ». Pourquoi ? « Elle s’appelle ainsi parce que ma vie a toujours été comme ça », a expliqué Neymar.

Elle reflète en effet l’histoire dramatique derrière le Brésilien. « Depuis l’âge de six mois, j’ai eu un accident avec mes parents et, eh bien, c’est là que le chaos a commencé. Nous avons récupéré après et il ne m’est rien arrivé. Puis, après, je suis devenu footballeur. Bien sûr, j’ai eu des moments très heureux, mais j’ai quand même eu beaucoup de chaos dans ma vie. »

Neymar n’a jamais caché ses difficultés face à l’attention dont il a fait l’objet, tant au Brésil qu’en Europe.

« Vous devez avoir la tête droite, pour ne pas tomber ou vous écrouler », a-t-il déclaré. « La famille et les amis sont importants, mais mes coéquipiers le sont aussi. Ils sont toujours derrière moi, alors quand j’ai une journée triste, ils peuvent m’aider avec un mot ou un câlin pour que je me sente mieux. Mais je pense que maintenant je suis fort. Je suis un homme fort, pas seulement physiquement mais aussi dans ma tête parce que je dois faire face à beaucoup de pression, à cause de qui je suis, à cause de l’endroit où je joue, parce que je suis brésilien et beaucoup d’autres choses. »

Similaires