Coup dur pour ceux qui s’attendent à une réouverture imminente de la frontière terrestre entre le Bénin et le Nigeria. Dans une note officielle signée par le sous-contrôleur des douanes, Victor Dimka Wey Dey, le gouvernement nigérian a ordonné la prolongation de la fermeture des frontières terrestres du Nigeria avec ses pays voisins jusqu’au 31 janvier 2020.

Ballon d’Or 2019 : la mère de Cristiano Ronaldo suscite la polémique



Selon cette note, en date du 1er novembre 2019, rapporte Beninwebtv, la fermeture des frontières entamée le 21 août dernier a porté ses fruits. Toutefois, quelques objectifs n’ont pas encore été atteints. D’où la nécessité d’une prolongation de cette mesure dont l’objectif est de lutter contre la contrebande d’hydrocarbures et de produits alimentaires.

« Je suis chargé de vous informer que, malgré le succès retentissant de l’opération [ fermeture des frontières, ndlr], en particulier sur le plan de la sécurité et des avantages économiques pour la Nation, quelques objectifs stratégiques doivent être atteints. Dans ce contexte, M. le Président a approuvé la prolongation de la mesure jusqu’au 31 janvier 2020 », peut-on lire dans la note.

« Par conséquent, il vous est demandé de faire part de cette mesure à tout le personnel pour une sensibilisation et différentes orientations. » a déclaré la note portant le numéro de référence NCS/ENF/ABJ/221/S.45 et portant la mention « restreint ».

Classement Forbes 2019 : voici le top 20 des milliardaires africains

Pour rappel, le 20 août 2019, le Nigeria annonçait unilatéralement la fermeture partielle de ses frontières terrestres avec ses voisins, dont le Bénin. Une mesure qui concerne aussi le Cameroun et le Niger de façon partielle. Le géant nigérian veut se protéger de la contrebande d’hydrocarbures et surtout de l’importation illégale de produits alimentaires, notamment du riz asiatique acheté par le Bénin. Selon les autorités nigérianes, ces importations portent atteinte à la politique agricole du pays qui voudrait atteindre l’autosuffisance alimentaire.