Business : Aliko Dangote voit rouge avec un nouveau concurrent
Copyright : TDG

Nigeria : Dangote confronté à un énorme … ça ne sent pas du tout bon pour l’homme le plus riche d’Afrique

La construction de la méga raffinerie de Lekki au Nigeria, est en retard de plusieurs années déjà. Son coût de financement a gonflé de près de 5 milliards de dollars pour atteindre près de 19 milliards de dollars aujourd’hui. 

Le milliardaire nigérian Aliko Dangote, a démarré des pourparlers avec certains des plus grands négociants en pétrole du monde pour mobiliser un prêt afin de financer la construction de la méga raffinerie. L’information a été donnée par Reuters.

Selon des sources proches du dossier, le Groupe Dangote qui porte le projet, a besoin d’une importante injection de liquidités en raison des impacts économiques de la pandémie du coronavirus et de la flambée des coûts des matériaux. 

À cet effet, le milliardaire s’entretient depuis un mois, avec les dirigeants de Trafigura et Vitol, deux des plus grands négociants en pétrole du monde.

Si pour l’heure les détails d’un potentiel prêt n’ont pas encore filtré, il semblerait que la possibilité de lever 500 millions de dollars supplémentaires auprès d’une maison de commerce ou d’un consortium est activement étudiée.

La société pétrolière publique du Nigeria (NNPC) a accepté d’acheter une participation de 20 % dans la raffinerie pour 2,7 milliards de dollars. Mais l’homme d’affaires cherche encore des contributions extérieures.

Il faut rappeler qu’en dépit de son statut de premier producteur d’or noir d’Afrique, la capacité de raffinage du Nigeria reste encore précaire. 

D’après le Natural Resources Governance Institute, un groupe de réflexion politique à but non-lucratif, les raffineries moribondes sont la principale source de corruption et de gaspillage du pétrole dans le pays. Les travaux de réfection de ces dernières ont déjà cumulé plusieurs milliards de dollars, sans qu’elles offrent un fonctionnement optimal.

La construction et la mise en service de la méga raffinerie de Lekki permettra au Nigeria d’augmenter de 650 000 barils par jour supplémentaires sa capacité nationale. Le pays détiendra ainsi la plus grande usine du continent et redessinera par la même occasion les principaux flux commerciaux de brut et de carburant dans le bassin atlantique. Une partie de cette nouvelle offre en produits pétroliers sera distribuée dans les autres pays de la région ouest-africaine.

Platinium Card BAT

Phone Promo TG

Golden Tulip Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
Football : un nouveau record pour Neymar