Nigeria : un homme d’affaires, arrêté pour avoir utilisé une carte SIM précédemment enregistrée au nom de la fille de Buhari, porte plainte

M. Anthony Okolie, l’homme d’affaires basé à Asaba qui aurait été détenu pendant 10 semaines par le Département des services de l’Etat (DSS) pour avoir possédé une carte SIM précédemment enregistrée au nom de Hanan Buhari, a poursuivi la police secrète, la fille du Président Buhari et MTN pour 500 millions de Nairas.

https://l-frii.com/togo-effondrement-dun-immeuble-de-5-etages-au-quartier-sito-aeroport-ce-lundi-video/

Racontant son calvaire, l’homme d’affaires qui a été arrêté le 19 juillet 2019 à Asaba, a affirmé qu’il a été détenu menotté jusqu’au 22 septembre 2019 par le DSS qui attendait que Hanan Buhari, qui était alors scolarisée au Royaume-Uni, le libère mais elle ne l’a jamais fait.

Okolie qui a joint le reçu qui lui a été délivré après l’achat de la carte SIM ainsi que le certificat SIM au document du procès, a révélé qu’il a acheté la carte SIM le 8 décembre 2018, avec le numéro de téléphone 09035666662, pour la somme de 1.000 Nairas.

Les avoirs étrangers d’Isabel dos Santos sont ‘en sécurité pour l’instant’

Le procès FHC/ASB/CS/3/2020 vise à obtenir une ordonnance pour “contraindre les défendeurs (DSS, Hanan et MTN) à verser au requérant, conjointement ou séparément, la somme de 500 000 000 Nairas uniquement à titre de dommages-intérêts généraux et aggravés pour la violation flagrante et illégale du droit du requérant d’acquérir des biens mobiliers, de la liberté de mouvement et de la dignité personnelle “.

M. Okolie, qui a insisté sur le fait que sa détention était contraire aux articles 35 et 34 de la Constitution de 1999, a demandé au tribunal de la déclarer comme une violation de ses droits fondamentaux.

Plus d'articles
Alicia Aylies en couple avec Kylian Mbappé ? La Miss France répond à la rumeur