in ,

Nigeria : un tribunal empêche un musulman d’épouser une fillette de 16 ans comme sa 9e femme

Le vendredi 22 mai 2020, un tribunal nigérian a interdit à un musulman de prendre une fillette de 16 ans comme sa 9e femme.

Etats-Unis : un homme tente d’immoler son fils pour faire « sortir le démon » qu’il avait à l’intérieur de lui

Le monsieur dénommé Alhaji Yusuf Lateef, avait approché les parents de la fille, en 2019 alors qu’elle avait 15 ans, pour demander sa main en mariage. Malgré les protestations de l’adolescente, ses parents l’ont forcée à accepter la proposition et un jour a été fixé pour le mariage.

L’adolescente a dû s’enfuir de chez elle, avec le soutien de son frère à Akure. Par la suite, elle a dénoncé ses parents au ministère des Affaires féminines et du Développement social de l’État. Son prétendant et ses parents ont donc été traduits en justice devant le tribunal de la famille pour avoir enfreint la loi de 2007 sur les droits de l’enfant dans l’État d’Ondo.

Le tribunal a décidé que la fille devait être rendue à ses parents, et Alhaji Lateef devrait être obligé de signer un engagement de rester loin d’elle et de s’assurer qu’aucun mal ne lui arrive.

Nigeria / Covid-19 : 31 personnes testées positives en fuite

« Nous sommes ravis que l’affaire se soit déroulée de cette façon. Ce sera un avertissement à tout le monde qu’il n’est pas question de mariage d’enfants dans l’État d’Ondo. Le mariage des enfants prive un enfant de son avenir. Nous devons nous assurer que nous travaillons pour que l’enfant réalise son avenir », a confié la commissaire de l’État pour les affaires féminines et le développement social, Titilola Adeyemi à la suite du jugement du tribunal.




Fibre Nouveaux Quartiers


Ad Canal Box

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Pochettino s’exprime sur José Mourinho, son successeur à Tottenham

L’immunité face au Covid-19 trouvée chez 12% des Moscovites testés sur la présence d’anticorps