Le constructeur automobile japonais Nissan, en pleine refonte de sa direction après l’éviction de Carlos Ghosn, a choisi ce mardi 8 octobre comme nouveau directeur le dirigeant de sa filiale chinoise, Makoto Uchida, a annoncé le groupe lors d’une conférence de presse.

L’épouse de Carlos Ghosn «lance un appel à Emmanuel Macron»



Makoto Uchida, âgé de 53 ans, est un des vice-présidents de Nissan, où il travaille depuis 2003. La presse japonaise le décrit comme ayant joué un rôle clé dans la stratégie de croissance de Nissan.

Le quotidien économique Nikkei rapporte qu’il est impliqué de longue date dans des projets communs avec le constructeur français Renault, l’autre membre de l’alliance avec Nissan et Mitsubishi Motors.

Le mois dernier, le précédent directeur général de Nissan, Hiroto Saikawa , avait été poussé à la démission, après avoir été rattrapé par un scandale de prime qu’il avait indûment perçue en 2013, à l’époque où Carlos Ghosn dirigeait encore Nissan.

Le conseil d’administration a, par ailleurs, nommé directeur des opérations (COO) l’Indien Ashwani Gupta, qui occupe actuellement les mêmes fonctions chez le partenaire de Nissan Mitsubishi Motors. Un haut responsable de Nissan, Jun Seki, deviendra vice-COO. Ces nominations seront effectives d’ici le 1er janvier au plus tard, a précisé Nissan.

‘Une opération méthodique pour sortir Carlos Ghosn de chez Nissan’

Les défis de Makoto Uchida et Ashwani Gupta

Makoto Uchida et Ashwani Gupta ont été chacun choisis à l’unanimité par le conseil d’administration, et ce n’est pas par hasard. Ils incarnent en effet une nouvelle génération de dirigeants avec un profil international. Les deux hommes attachent une grande importance au renforcement de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. Une alliance fragilisée depuis l’éviction de Carlos Gohsn fin 2018 aujourd’hui plus que nécessaire face à la monté en puissance des constructeurs chinois. C’est le souhait de Renault, qui détient 43% de Nissan et de l’État français actionnaire à 15% du constructeur tricolore.

On attend aussi des nouveaux directeurs qu’ils redressent Nissan. Les bénéfices du deuxième constructeur automobile nippon se sont effondrés. Des missions que la nouvelle direction aura à coeur de réaliser. Makoto Uchida est en effet impliqué de longue date dans des projets communs avec Renault. Ce qui est aussi le cas d’Ashwani Gupta qui a travaillé aussi bien pour Nissan que pour la marque au losange.

Avec RFI