in

«Nous sommes libres de décapiter», des messages islamistes envahissent les sites français

Des cyberattaques ont touché plusieurs sites français quelques heures après les tweets d’Emmanuel Macron ce dimanche 25 octobre, rapporte le site gouvernemental français de soutien aux victimes de cybermalveillance.

Des milliers de commentaires au contenu haineux envers le Président, la France ou encore la liberté d’expression ont envahi ces sites qui sont pour la plupart médiatiques. Des images détournées du couple présidentiel sont également apparues.

« Vous avez la liberté d’expression et nous sommes libres de décapiter », figurait parmi les phrases les plus répétées par ce qui semble être des bots les générant automatiquement. D’après Europe 1, les hackers en question se sont présentés comme des musulmans du Bangladesh.

Cette cyberattaque intervient au lendemain des appels au boycott des produits français dans certains pays musulmans, lesquels reprochent à Macron d’avoir tenu des propos haineux envers l’islam en indiquant notamment qu’il « ne renoncerait pas aux caricatures » en référence à l’assassinat de Samuel Paty. Des drapeaux français et des photos du chef de l’État ont été brûlés en Syrie et en Israël.






Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Mercato un nouvel indice sur la prochaine destination de Kylian Mbappé

PSG : Kylian Mbappé livre ses états d’âme sur la saison et son niveau

Adele évoque avec humour sa perte de poids