Nouvelle-Zélande : un ancien réfugié élu député

Une première dans toute l’histoire politique de la Nouvelle-Zélande, Ibrahim Omer est devenu le tout premier député africain après la plus grande victoire du parti travailliste en 50 ans.

Les députés de liste sont élus à partir d’une liste de parti politique plutôt que d’une circonscription géographique et Ibrahim Omer était classé 42ème sur la liste des travaillistes. Le parti du Premier ministre Jacinda Ardern remporte suffisamment de sièges pour permettre à M. Ibrahim de siéger au Parlement.

En 2003, le nouvel élu fuit l’Erythrée et se refugia au Soudan, s’installa ensuite en Nouvelle-Zélande où il travailla comme nettoyeur à l’université de Victoria. Il étudiait à l’université tout en travaillant comme superviseur du nettoyage et s’est impliqué dans la politique pendant son séjour.

Pendant la campagne, Omer Ibrahim a déclaré qu’il voulait “se battre pour que les personnes qui occupent son précédent poste, aient de meilleures chances de mener une vie décente”.

Il dédie sa victoire aux ” travailleurs faiblement rémunérés” et aux “anciens réfugiés”.

Similaires