Opérationnalisation du Conseil économique et social : le Togo va à l’école du Maroc

Alors qu’il est en phase d’opérationnalisation, le Conseil économique et social (CES) du Togo compte s’inspirer de l’expertise marocaine. C’est donc dans ce cadre que, depuis une semaine, une délégation du royaume chérifien est en visite à Lomé.

Conduite par le secrétaire général du CES marocain, Younès Benakki, également SG de l’Union des conseils économiques et sociaux d’Afrique (UCESA), la délégation a eu ce lundi 1er mars une séance de travail avec les parties impliquées dans le processus au Togo.

Et selon le ministre chargé des Relations avec les Institutions de la République, Christian Trimua, “le Maroc a l’avantage d’avoir un conseil Économique et Social (CES) qui n’est ni très vieux, ni très jeune non plus. En plus, le pays assure aujourd’hui la présidence de l’Union des Conseils Économiques Sociaux et Environnemental (UCESE)”.

Une fois et totalement installé, le Conseil économique et social (CES) du Togo aura pour mission d’orienter le gouvernement sur les questions d’ordre économique et budgétaire, scientifique, technique voire culturelle.

Plus d'articles
Les écoles togolaises fermées jusqu’à nouvel ordre