Pamela Anderson : cette proposition indécente faite à Donald Trump

Il reste quelques jours seulement à Donald Trump pour exercer ses pouvoirs de président des États-Unis ePamela Anderson espère qu’il les utilisera à son avantage.

Après un premier appel, partagé en décembre dernier, où elle a posé en bikini sur les réseaux sociaux, l’actrice a fait une nouvelle demande à Donald Trump pour gracier Julian Assange, le fondateur de Wikileaks actuellement incarcéré à Londres où il encourt une peine de prison de 175 ans, pour s’être procuré et avoir publié en 2010 des documents gouvernementaux américains secrets, ainsi que pour piratage informatique.

Pamela Anderson a déclaré ce 15 janvier à Fox News que ce serait “une décision audacieuse de la part du président Trump” d’accorder une grâce à Julian Assange. Dans sa demande, l’ex petite amie d’Adil Rami a assuré que “c’est une question urgente pour de nombreuses personnes dans le monde qui se soucient de la liberté d’expression”.

Et pour le moment, elle ne part pas gagnante. Pamela Anderson connaît pourtant bien le président, pour avoir accepté de faire de la figuration à son anniversaire, en 2005 moyennant 500 dollars. En novembre 2018, elle avait même qualifié Donald Trump de “pervers narcissique qui ne se soucie que d’argent et de gloire”.

Avec Public

Plus d'articles
Football : Laurent Blanc se prononce sur l’évolution du PSG et Pochettino