Pékin annonce une enquête après la mort du lanceur d’alerte chinois du Coronavirus

Le médecin, Li Wenliang, lanceur d’alerte chinois du Coronavirus est décédé dans la ville de Wuhan, épicentre de l’épidémie.

Très révoltés, de nombreux internautes chinois ont manifesté leur mécontentement après la mort de celui en qui ils voient un héros national.

Le régime chinois a annoncé vendredi l’ouverture d’une enquête autour du médecin de Wuhan qui avait d’ailleurs été réprimandé par la police fin décembre après avoir alerté sur l’apparition d’un coronavirus dans le centre du pays.

Dans un message électronique adressé à ses collègues, cet ophtalmologue avait fait état de l’apparition d’un coronavirus dans la ville de 11 millions d’habitants. Avec sept autres personnes, il avait été convoqué le 30 décembre par la police locale, qui lui avait reproché de propager des « rumeurs ».

Agé de 34 ans, il est mort dans un hôpital de Wuhan, après avoir été contaminé par un patient.

Similaires