in

Pékin appelle Londres à cesser toute ingérence à Hong Kong

Londres demande à Pékin de ne pas imposer la loi sur la sécurité nationale sur le territoire autonome de Hong Kong. « Il est encore temps pour la Chine de réfléchir, de s’éloigner du précipice et de respecter l’autonomie de Hong Kong et ses propres obligations ainsi que ses obligations internationales », avait exhorté mardi 2 juin, le ministre britannique des Affaires étrangères, Dominic Raab.

Ghana / Affaire Togoland : 14 indépendantistes arrêtés ce week-end

Pékin réagit expressément pour rejeter cette exhortation. « Nous conseillons à la partie britannique de cesser immédiatement toute ingérence dans les affaires hongkongaises et les affaires intérieures de la Chine », a laissé entendre, ce mercredi 3 juin 2020, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères à l’endroit du gouvernement britannique. 

Togo : la TdE annonce des perturbations dans la fourniture de l’eau potable à Lomé et ses environs

Le Premier ministre Boris Johnson avait lui aussi déclaré le mardi 2 juin 2020 qu’il proposerait à des millions de Hongkongais des passeports et un possible accès à la citoyenneté britannique si Pékin appliquait cette loi. 



Tabaski 2019 : un enfant s’est immolé par le feu parce que sa famille n’a pas acheté de mouton

Togo : une fillette de 3 ans meurt calcinée dans un incendie à Agoè

Mort de George Floyd : à Portland, ils étaient des milliers à observer 9 minutes de silence