Pour lutter contre les incendies, le gouvernement australien veut tuer des milliers de dromadaires

Les autorités australiennes ont décidé de tuer plusieurs milliers de dromadaires, relate la presse locale. La raison en est le manque d’eau à cause des feux de forêts. Les autorités ont conclu que les dromadaires consommaient trop d’eau, ressource que les services de secours utilisent pour mettre fin aux incendies qui touchent une grande partie de l’Australie.

Qui plus est, elles ont estimé que les animaux causaient beaucoup de torts aux habitants des communautés locales. Une campagne sera donc menée, relate The Australian.

Dans le cadre d’une opération qui durera cinq jours, il est prévu de tuer environ 10.000 dromadaires. Les autorités soulignent que la sécheresse qui règne dans la région fait que les animaux ont besoin de plus d’eau que d’habitude.

Australie : elle devient aveugle après un tatouage à l’ œil

« Nous sommes coincés dans des conditions chaudes et inconfortables […], parce que les dromadaires entrent et font tomber les clôtures, pénètrent dans les maisons et essaient d’accéder à l’eau par les climatiseurs », a déclaré Marita Baker, membre de conseil d’administration de Anangu Pitjantjatjara Yankunytjatjara, une zone d’administration locale aborigène, s’exprimant sur les problèmes de sa communauté de Kanypi.

Le drame qui se dessine n’a rien d’un acte gratuit de cruauté : dans une région dévastée par la sécheresse, les dromadaires consomment une bien trop grande quantité d’eau. Leur sacrifice est une nécessité pour les autorités australiennes.

Similaires