in

Pour non-port de masque, 2 Ivoiriens échappent de justesse à un lynchage

Un incident malheureux s’est produit dans la soirée du mercredi 1er juillet sur le tronçon Yopougon-Abobo en passant par la prison civile.

Deux individus, une dame et un monsieur ont échappé de justesse à un lynchage parce qu’ils ont refusé de porter leur masque.

Selon les témoins de cette scène, les deux passagers ont embarqué au carrefour zone industrielle de Yopougon avec pour destination finale, le carrefour N’Dotré sur la voie d’Adzopé.

Un jeune de 14 ans se tue au volant en fuyant un contrôle de police à Clermont-Ferrand

A quelques mètres de leur lieu de destination, le mini-gbaka qu’ils ont emprunté pour leur course a été sifflé par les agents des forces de l’ordre pour un contrôle. Malheureusement, les deux passagers n’avaient pas porté leur masque quand bien même, l’apprenti du Gbaka l’avait exigé avant le démarrage du véhicule.

Dans une telle situation, c’est le chauffeur du véhicule qui paient les pots cassés. Pour le laisser poursuivre sa route, les agents des forces de l’ordre lui ont soutiré quelques billets de banque pour que son véhicule ne soit pas mis en fourrière.

Selon d’autres informations, ces actes d’incivisme sont fréquents dans le transport public, des passagers récalcitrants bien que possédant des masques refusent de les porter.

Après avoir payé l’argent, le chauffeur est rentré dans tous ses états. Aidé de son apprenti, ils ont exigé le remboursement de l’argent payé aux agents des forces de l’ordre en voulant en découdre avec les deux passagers qui refusaient de s’exécuter.

Covid-19 / Rwanda : des robots aux soins des patients pour protéger les soignants

Au lieu de s’excuser, les deux passagers se sont mis à attaquer verbalement le chauffeur et son apprenti. Ils croyaient qu’ils allaient être suivis dans leur attitude par les autres passagers, mais non.

Les passagers mécontents ont pris fait et cause pour le chauffeur et son apprenti en condamnant leur mauvais comportement. Ensuite, ils sont intervenus pour les sortir des griffes du conducteur et de son apprenti.

Finalement, les esprits se sont calmés et le chauffeur a poursuivi son trajet, sans prendre un rond avec ces deux passagers qui se croyaient supérieur aux autres occupants du véhicule en refusant de porter leur masque.

Avec Koaci



0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaire

Des policiers licenciés pour avoir imité en souriant l’étranglement d’un Afro-américain (photo)

Etats-Unis / Covid-19 : un 4 juillet à haut risque