in

Pourparlers libyens : 4 pays d’Europe menacent ceux qui font obstacle

Les pourparlers se poursuivent en terre tunisienne sous la coordination de l’ONU pour aboutir à un cessez-le-feu durable en Libye.

La France, le Royaume-Uni, l’Italie et l’Allemagne ont menacé de sanctions tous ceux qui font obstacle aux pourparlers concernant l’avenir de la Libye.

La présidence française a rendu public un communiqué, dans lequel les quatre pays européens garantissent une prise de mesures contre toute atteinte au forum libyen de dialogue politique.

Les délégués libyens se réunissent à distance lundi pour désigner un chef de gouvernement et trois membres d’un conseil présidentiel. Un exécutif censé prendre le relais des institutions rivales actuelles.



La première réunion de mi-novembre avait abouti à l’accord sur les élections du 24 décembre 2021.

Pour rappel, 2 autorités se disputent le pouvoir : le Gouvernement d’union nationale (GNA), qui siège dans l’ouest à Tripoli et est reconnu par l’ONU, et un pouvoir incarné par Khalifa Haftar, homme fort de l’est, appuyé par une partie du Parlement élu et son président, Aguila Saleh.

 

 

Avec Africanews




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Etats-Unis L’administration Joe Biden se dessine

Etats-Unis : L’administration Joe Biden se dessine

Mike Tyson : à combien s’élève sa fortune ?