Présidentielle 2020 : Bédié dévoile ses 4 recettes pour battre Alassane Ouattara

Comme attendu, les figures de proue de la politique ivoirienne ont été au rendez-vous des vœux du 31 décembre 2019. Après Ouattara et Soro, le président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié, a aussi parlé aux Ivoiriens.

Dans son message, le Sphinx de Daoukro n’a pas oublié la grande échéance de 2020 qui attend les Ivoiriens, celle de la présidentielle d’octobre prochain. Pour l’ancien chef de l’Etat, cette année est celle qui marquera le retour de son parti au pouvoir.

Présidentielle au Congo : Denis Sassou-Nguesso désigné candidat pour assurer le « changement dans la continuité »

Ainsi, estime-t-il, il revient au peuple souverain de Côte d’Ivoire d’exprimer son droit légitime de dévolution du pouvoir d’État en faveur de l’opinion politique majoritaire, dans un environnement qu’il souhaite vivement apaisé.

« A ce jour, je note qu’aucun progrès significatif n’a été effectué par le gouvernement en termes de réponse efficace aux dérives constatées et dénoncées, régulièrement, par mes soins », relève-t-il.

C’est pourquoi Henri Konan Bédié pense qu’il est temps d’œuvrer à la reconstitution des ressorts sociaux indispensables à la cohésion nationale pour le triomphe de la démocratie et de l’état de droit.

L-gorithme : les femmes francophones à l’honneur

« Je vous exhorte à entretenir constamment la flamme du parti sur le terrain, car 2020, année électorale, est l’année de tous les sacrifices à consentir par tous pour la victoire du PDCI-RDA et de ses alliés que sont la CDRP et EDS », recommande-t-il.

Pour s’assurer une reconquête effective du pouvoir d’État en octobre prochain, Henri Konan Bédié propose quatre attitudes à adopter de la part des militants du PDCI-RDA.

Real Madrid : Florentino Pérez dit encore non à Zinedine Zidane pour Paul Pogba

D’abord la vigilance permanente sur le terrain politique ; une mobilisation exceptionnelle lorsque cela l’exige ; et une cohésion sans faille pour assurer une victoire éclatante à l’élection présidentielle d’octobre 2020, en vue de rendre la souveraineté au peuple de Côte d’Ivoire.

Enfin, Bédié exige aux militants un calme et une détermination, “sans jamais céder aux manœuvres d’intimidations, de provocations, en tout genre, d’où qu’elles viennent”.

Visite de Macron en Côte d’Ivoire : Sécurité, stabilité et Franc CFA au cœur des échanges

“En conséquence, il nous revient de nous déployer sur le terrain pour encadrer, organiser et accompagner nos braves populations dans l’acquisition de toutes les pièces requises afin qu’elles puissent exprimer leur droit de vote, lors du scrutin présidentiel à venir”, insiste-t-il.

Avec Afrique-sur7