Présidentielle américaine : Mélania, la First Lady, réclame « 4 ans de plus » pour Donald Trump

Pendant la convention des républicains, Mélania Trump a fait les éloges de son mari, Donald Trump, et a vanté la riposte vigoureuse de son mari face à la « terrible pandémie » de la Covid-19.

C’était l’une des vedettes de la deuxième journée de la convention nationale des républicains aux Etats-Unis. La Première dame, Melania Trump, est montée à la tribune, le mardi 25 août 2020, pour défendre le bilan présidentiel de son époux. « Nous avons besoin que mon mari soit notre président pour quatre ans de plus », a-t-elle déclaré, dans un discours lu avec application, depuis les jardins de la Maison Blanche.

Assurant ainsi que Donald Trump ferait « tout son possible » pour venir à bout de cette « terrible pandémie » du Covid-19, la « First Lady » a longuement vanté ses qualités de dirigeant. « Ce n’est pas un homme politique traditionnel. Il ne fait pas que parler, il obtient des résultats », a-t-elle assuré, ajoutant que son mari « n’arrêtera pas de se battre tant qu’il n’y aura pas un traitement efficace ou un vaccin disponible pour tous ».

« Depuis mars, nos vies ont radicalement changé. (…) Je sais que beaucoup de gens sont inquiets, je veux que vous sachiez que vous n’êtes pas seuls », a-t-elle encore lancé, à propos de l’épidémie, qui a tué plus de 177 000 Américains. Melania Trump a également dénoncé les « attaques » du camp démocrate et les « ragots » colportés par les médias.

A dix semaines de l’élection présidentielle, le discours de la Melania Trump était d’autant plus attendu qu’elle est en retrait depuis le début de la campagne. Très discrète depuis son arrivée à la Maison Blanche, elle n’avait jamais prononcé un tel plaidoyer en faveur de Donald Trump.

Avec franceinfo

Similaires