in ,

Présidentielle en Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié appelle l’ONU à l’aide

L’opposition ivoirienne multiplie ses actions pour empêcher le président Alassane Ouattara de briguer un nouveau mandat lors du scrutin du 31 octobre prochain. Après les marches, elle s’est réunie ce samedi au stade Félix Houphouët-Boigny au Plateau pour galvaniser les partisans.

Devant la foule des grands jours, Henri Konan Bédié a dénoncé le viol de la Constitution, accusant notamment Alassane Ouattara de haute trahison et le Conseil constitutionnel de parjure.



« La dictature du RHDP sera vaincue », a lancé l’ancien président ivoirien, qui en appelle à l’ONU : « Je demande ici solennellement au secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres de se saisir du dossier ivoirien pour la mise en place d’un organe électoral véritablement indépendant et crédible avant l’élection présidentielle prévue le 31 octobre ».

Fait marquant, l’appel à la désobéissance, qui devrait débuter avec ce meeting, n’a pas été lancé. Pour le chef du PDCI, cet appel sera lancé dans les prochains jours.

Intervenant sur le sujet, Pascal Affi N’Guessan, du FPI, a donné les précisions sur l’objectif. « Le mot d’ordre de désobéissance civile vise à obtenir la transition politique pour la renaissance de la Côte d’Ivoire. Tous les fils de ce pays vont s’asseoir autour de la même table pour panser les blessures de ces 30 ans d’affrontements, de conflits, de meurtrissures, de violences », a-t-il indiqué.



Ad Carte Fidelyo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Donald Trump : premier président américain sans chien depuis un siècle; Biden en profite (vidéo)

LdC / Choc Juventus-Barça : Cristiano Ronaldo lance un message fort à Lionel Messi