Présidentielle en Côte d’ivoire : Henri Konan Bédié a écrit à Emmanuel Macron

Dans un entretien accordé à un média Français, Henri Konan Bédié, le président du parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et candidat à la présidentielle d’octobre prochain, révèle qu’il a saisi le chef de l’Etat Français, Emmanuel Macron.

Dans sa lettre adressée à MacronBédié informe le président Français que la situation au pays à moins de deux mois de l’élection présidentielle est inquiétante.

Le président du PDCI pointe du doigt la violence qui sévit au pays. Il estime que le droit constitutionnel de manifester n’est pas respecté et que les emprisonnements arbitraires se poursuivent chaque jour.

Côte d’Ivoire / Manifestation contre le 3e mandat : un couvre-feu instauré dans le Centre-est du pays

Il en veut pour preuve l’emprisonnement des députés sans tenir compte de leur immunité parlementaire.

Dans ce document envoyé à MacronBédié prévient que la dégradation du climat politique au pays va conduire à des troubles importants et que la crise préélectorale peut déboucher sur une guerre civile sans précédent.

d qui déplore jusqu’à présent le manque de prise de position ferme de la France pour contribuer à écarter le danger, affirme que le chef de l’Etat Alassane Ouattara viole la constitution décidant de se présenter pour un troisième mandat.

Abdul Samad Rabiu-Aliko Dangote, la concurrence se déplace sur le terrain des hydrocarbures

« Sa candidature est illégale et tout le monde le sait. L’opposition s’en indigne et manifeste bruyamment.», a lâché l’homme âgé de 86 ans qui estime qu’il dispose de toutes ses facultés physiques et intellectuelles pour diriger le pays.

Enfin, celui qui a été chassé du pouvoir par un coup d’Etat militaire en 1999 affirme avoir fait la paix avec tous ceux avec qui il était opposé dont Laurent Gbagbo, Guillaume Soro et Alassane Ouattara.

Avec Koaci

Plus d'articles
Appel à candidature pour le concours régional d’entrepreneuriat étudiant