in

Primes Russes en Afghanistan : Donald Trump nie avoir été informé

Donald Trump se retrouve encore au sein d’une affaire en lien avec la Russie. Alors que les médias décrient les faits depuis quelques jours, le président américain est passé par son outil de communication favori “Twitter” pour les nier.

Présidentielles aux Etats-Unis : début foireux pour Trump, Twitter se régale

Selon le Journal de Montréal, le New York Times, suivi ensuite par le Washington Post et le Wall Street Journal, a rapporté que des agents russes avaient discrètement distribué de l’argent à des combattants « proches des talibans » pour qu’ils tuent des soldats américains ou de l’OTAN en Afghanistan.
Des informations qui auraient été transmises au président Trump et le Conseil de sécurité nationale de la Maison-Blanche en a discuté, à la fin mars. Mais La Maison-Blanche a, pour sa part, nié que le président ou le vice-président aient été tenus informés. « Personne ne m’a informé, ou n’a informé le vice-président Mike Pence ou le chef de cabinet Mark Meadows sur les soi-disant attaques sur nos troupes en Afghanistan par les Russes », a assuré le président américain dans un tweet matinal. Rappelons que La Russie et les talibans ont démenti en bloc ces informations. 

L’Iran s’apprête à exécuter un homme pour espionnage au profit de la CIA

L’ancien conseiller à la Sécurité nationale John Bolton, en conflit ouvert avec Donald Trump à qui il vient de consacrer un livre au vitriol, a abondé en son sens lors d’un entretien sur CNN.
« Le fait que le président se sente obligé de tweeter sur ces articles montre que sa priorité n’est pas la sécurité de nos forces, mais de ne pas avoir l’air indifférent », a déclaré ce faucon républicain qui a quitté la Maison-Blanche en septembre.

Emmanuel Macron et Donald Trump d’accord sur la nécessité de réformer l’OMS

Le sujet est effectivement sensible pour Donald Trump qui, à moins de cinq mois de la présidentielle, aime à dénoncer la « faiblesse » supposée de son rival démocrate Joe Biden, l’ancien vice-président de Barack Obama. De plus, le gouvernement américain est engagé dans de délicats pourparlers avec les insurgés talibans.



Togo : drame au quartier Avénou (Lomé) ; 3 filles d’une même famille ont péri après la pluie du samedi

Togo : Risque élevé d’inondation dans les jours à venir

Rachat de l’OM le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi inquiet

Rachat de l’OM : le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi inquiet