Prince Andrew : ce généreux don qui le sort de la galère

Alors qu’il faisait déjà la une des tabloïds anglais à cause de ses déboires, le prince Andrew croule maintenant sous les dettes et la honte. 

En mars 2020, une nouvelle affaire impliquait l’ancien époux de Sarah Ferguson. Celle-ci est survenue après la polémique sur son amitié avec Jeffrey Epstein, et les témoignages de femmes à l’époque mineures, l’accusant d’avoir eu des relations sexuelles.

Le prince Andrew était alors pointé du doigt pour avoir effectué des paiements illégaux à Amanda Thirsk, son ancienne secrétaire privée. “La Charity Commission s’est inquiétée de la rémunération versée à l’un des fiduciaires (qui a depuis démissionné) en sa qualité d’administrateur des filiales”, communiquait le rapport annuel du Prince Andrew Charitable Trust (PACT).

Le fils cadet du prince Charles et de la princesse Anna devait rembourser plus de 350 000 £ (242 422 185 FCFA) au Prince Andrew Charitable Trust. Depuis, le prince Andrew essaie d’effacer les ardoises de son organisme de bienfaisance, en voie de liquidation judiciaire selon Gala. 

Mais le Royal Collection Trust pourrait bien l’aider à ne pas mettre la clef sous la porte. D’après les révélations du Daily Mail, l’association caritative signe un chèque de 15 000 £ (plus de 10 millions de FCFA) au Prince Andrew Charitable Trust.

Si le duc d’York nie en bloc toutes les allégations contre lui, la Couronne l’oblige à renoncer à ses fonctions royales. À l’avenir, l’ancien époux de Sarah Ferguson n’apparaîtra plus sur les photos de famille. Et le prince Andrew ne pourra plus pointer le bout de son nez lors de la cérémonie au Cenotaph pour le Remembrance Sunday, qui lui est chère. Le prince Andrew ne manque jamais cet hommage aux combattants défunts de la Première Guerre mondiale. D’après les révélations du Daily Mail, son absence sera une première.

Plus d'articles
G5 Sahel : des soldats maliens tués ce mercredi 23 septembre