in ,

Prince Charles : cet avis tranché sur ses nièces Eugenie et Beatrice qui a rendu Andrew “furieux”

Il y a quelques années, une violente dispute a éclaté entre les princes Charles et Andrew. À l’époque, le futur monarque avait voulu serrer la vis aux filles de son frère, les princesses Eugenie et Beatrice. 

Le prince Charles a haussé le ton. Le futur monarque britannique, très embarrassé par l’affaire Epstein dans laquelle son frère Andrew est mis en cause, a tenu à mettre les choses au clair avec son cadet. Et les murs du palais de Buckingham ont tremblé. D’autant que leurs relations sont tendues depuis plusieurs années. Le prince de Galles s’était un jour emparé d’un sujet délicat : ses filles, les princesses Beatrice et Eugenie. La raison ? La somme faramineuse que coûtent les sécurités des deux sœurs. 

L’héritier du trône est notamment intervenu après que la plus jeune de ses nièces a accumulé d’énormes factures alors qu’elle parcourait le monde pendant son année sabbatique. Pour assurer sa sécurité en Inde, en Amérique, en Thaïlande ou encore en Afrique du Sud, la princesse Eugenie n’a pas lésiné sur les moyens. À l’époque, la sécurité de celle qui est enceinte de son premier enfant aurait coûté la modique somme de 100.000 livres, directement puisée dans l’argent des contribuables britanniques. Si la princesse a elle-même payé ses hébergements et ses transports, c’est bien dans la poche des Britanniques que la somme nécessaire à sa sécurité a été piochée. “Elle était accompagnée de gardes du corps de la police, a raconté l’expert royal Richark Kay dans le documentaire Beatrice et Eugenie : des princesses choyées ? Cela signifiait que nous, les contribuables, payions des policiers pour l’accompagner dans les recoins du monde.” 

Et à l’époque, cette facture n’avait guère enchanté le prince Charles. Selon l’autrice Angela Levin, le fils aîné d’Elizabeth II et du prince Philip serait même intervenu auprès de leur père pour s’agacer de cette dépense. “Le prince Charles a décidé que, comme elles n’étaient pas des membres de la famille royale très importants, cette somme était trop importante pour ses sujets, s’est-elle souvenue. Alors il a décidé d’arrêter les frais.” Et forcément, la décision du prince de Galles n’a pas fait plaisir au prince Andrew. 

Sauver les apparences malgré le scandale 

“Le prince Andrew était tellement en colère qu’il a écrit une note à la reine”, a raconté l’experte de la Couronne dans ce documentaire. Très proche de ses filles, l’ex-époux de Sarah Ferguson n’a pas du tout compris que les princesses Eugenie et Beatrice soient traitées différemment des autres membres de la Couronne britannique. “Il a dit qu’il voulait qu’elles soient considérées comme de véritables membres de la famille royale. Il ne voulait pas que les agents de protection les quittent”, a raconté Angela Levin. Et depuis ce jour, les relations entre les deux frères ne se sont pas du tout apaisées. Après la mort de Jeffrey Epstein, c’est d’ailleurs le prince Charles qui a convoqué son petit frère. C’est lui aussi qui lui a demandé d’officiellement se retirer de la vie publique pour ne pas ajouter du scandale au scandale. Mais puisque les apparences sont fondamentales pour la Couronne, le prince Charles a tout tenté pour sauver les apparences. Notamment accepter de marcher à ses côtés lors des fêtes de fin d’année.

Avec Closer




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Fortune de Kylian Mbappé : à 21 ans, l’enfant de Bondy possède un empire

Cristiano se déchaîne : il dégaine sa montre de plus de 900 millions FCFA (photos)