in ,

PSG : l’anecdote croustillante de Thiago Motta sur Ibrahimovic et Ancelotti

Lors de la saison 2012-2013, le Paris Saint-Germain était entraîné par un certain Carlo Ancelotti. L’actuel technicien d’Everton, qui avait alors remporté la Ligue 1 durant cet exercice, avait par exemple Zlatan Ibrahimovic sous ses ordres. 

Mais malgré le titre en fin de saison, tout n’a pas été rose et le coach italien a eu quelques moments de colère dont un qui a marqué Thiago Motta, alors milieu au PSG. 

Aujourd’hui entraîneur, l’Italien est, en effet, revenu pour RMC Sport sur cet épisode spécial lors d’une mi-temps. 

« Carlo on savait, il ne s’énervait pas trop. Mais quand il s’énervait, c’était… Tu le voyais de loin qu’il était énervé parce qu’il était rouge et il parlait en italien. Il ne pouvait pas parler en français dans ces moments-là. Ce jour-là, il arrive dans le vestiaire et il était très énervé. Très, très énervé. Notre match était moyen. Avec le respect, contre une équipe qui ne pouvait pas nous mettre en difficulté comme c’était le cas. Il y avait une bouteille d’eau, elle était vide je pense. Il a frappé dedans (et ça a atterri) dans la tête d’Ibra. (…) On se demande ce qui va se passer. Imagine la tête d’Ibra. Mais Ibra a compris, comme tous les autres. C’était un moment où il n’était pas content, il avait raison. Il n’a pas fait exprès, bien sûr. Il ne s’est rien passé. Carlo continuait à crier, Ibra a regardé ses chaussures. Ça s’est fini comme ça. Il s’est dit: “Je me tais, Carlo a raison, c’est le coach.” C’est beaucoup de respect. Il avait beaucoup de respect pour Carlo », s’est-il rappelé. 

Avec Footmercato


Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

François Hollande grand-père : cette tendre confidence sur sa petite-fille Jeanne

Sans programme, sans professeur : une école d’un nouveau genre ouvert en France