in

Racisme lors de Tottenham-Chelsea : un homme arrêté par la police anglaise

Son Heung Min Chelsea Tottenham

La police anglaise a procédé ce lundi soir, à l’arrestation d’un individu, suspecté d’avoir tenu des propos racistes, dimanche dans les tribunes de Tottenham Stadium.

Mercato – Real Madrid : Excellente nouvelle pour la première recrue hivernale de Pérez ?



Les autorités anglaises ne badinent pas avec les questions relatives à la discrimination. Par le passé, elles ont déjà démontré leur intransigeance face à ceux qui fautent dans ce domaine. Et ils l’ont prouvé de nouveau lundi en interpellant l’un des « supporters » suspectés d’avoir perturbé la rencontre de championnat anglais entre Tottenham et Chelsea à travers des abus racistes.

Cette personne aurait insulté Son Heung-Min, l’attaquant sud-coréen des Spurs, et ce sont les supporters des Blues eux-mêmes qui l’ont dénoncé auprès des responsables de la sécurité du stade. Dimanche, le joueur qui a le plus souffert de racisme ce n’est pourtant pas Son mais Antonio Rudiger, l’arrière de Chelsea. Ce dernier a entendu des cris de singe durant la seconde période et en a référé à l’arbitre.

Ballon d’Or France Football 2019 : Sadio Mané s’exprime enfin sur sa quatrième place

Une enquête a été ouverte, et il y a eu des avancées si l’on se fie à un communiqué publié par Tottenham. Les Spurs ont indiqué que tout est mis en œuvre avec la police pour que les malfrats soient identifiés, punis et traduits devant la justice. « Notre club a une feuille de route en matière de lutte contre le racisme dans toutes nos communautés et nous sommes déterminés à mener une enquête approfondie. Tout fan reconnu coupable recevra une interdiction à vie du stade », affirme le club.

Avec Football365



Ad Carte Fidelyo

Canada : un couple togolais accusé de fraude dans un programme de subventions

Juventus : fin d'une impressionnante série pour Cristiano Ronaldo

Juventus : fin d’une impressionnante série pour Cristiano Ronaldo